Depuis quelques temps nous assistons à l’explosion du retro-gaming. C’est au tour du célèbre hérisson bleu, icône des années 90, de ressusciter sur PS4, Xbox ONE et Nintendo Switch, accompagné de son  fidèle ami : Tails. Depuis son annonce en juillet 2016, les trentenaires, fans de la première heure, attendaient son retour comme le messie. Une question se pose alors : est-ce que « Sonic Mania » répond aux attentes des plus nostalgiques d’entre nous ? Nous allons tenter d’y répondre.

Commençons par la prise en main. Rien de bien compliqué, deux touches suffisent pour évoluer dans les 12 mondes à achever (soit un total de 24 niveaux qui se concluent tous par l’affrontement d’un boss). Les plus expérimentés peuvent terminer le jeux en deux trois coups de cuillères à pot. Pour les plus novices, comme moi, cela peut prendre un peu plus de temps. Tout simplement parce que je n’ai pas connue la licence d’antan, il faut donc un moment d’adaptation pour comprendre les différents codes du jeu, imposés notamment par la non linéarité des niveaux. Mais la difficulté étant progressive, cela facilite l’adaptation.

Les niveaux proposés sont très variés, et on découvre même des zones complétements inédites. Mais que les nostalgiques se rassurent, les niveaux qui ont fait le succès de Sonic sont bien présents, avec un bon coup de frais (Green Hill, Chemical Plant, Flying Battery, Hydrocity, Oil Ocean… ).

Le jeu propose aussi des stages bonus à débloquer en cours de partie (inspirés de Sonic 3 et de Sonic CD).

Au niveau du gameplay, pas de mauvaises surprises. Pour ceux qui veulent ressentir l’ivresse de la vitesse, pas de doute le plaisir de débouler comme un boulet de canon est présent à chaque instant. Pour ceux qui se sentent moins à l’aise avec celle-ci, pas de panique, on peut choisir son ou ses héros avant de lancer une partie, et prendre Knuckles pour ses talents de grimpeur/planneur, par exemple. Les trois personnages ont en effet chacun des caractéristiques différentes, pour le plus grand bonheur de tous.

Mais qu’en est-il de l’esthétique dans tout ça ? Que ce soit sur le grand écran ou le portatif, l’image, nourrie aux pixels, est soignée et remplie d’animations plus détaillées les unes que les autres. Sonic mania est graphiquement un hommage aux précédents opus. Les connaisseurs noterons d’ailleurs une multitudes de références aux jeux d’origine. Pour les moins connaisseurs, comme moi, qui ont plus l’habitude des jeux 2D modernes, la refonte du jeu offre une adaptation moderne et rythmée de ces jeux cultes.

Au niveau sonore, nous retrouvons les musiques originales, mais les nouvelles n’en sont pas moins sympathiques à entendre. Seul point négatif pour ma part, le ton ultra-coloré nécessite de ne pas être épileptique !

Pour moins de 20 euros, Sonic nous permet de replonger dans le passé, en offrant cette petite madeleine de Proust aux plus nostalgiques, et en permettant à ceux qui n’étaient pas nés de jouer à l’un des jeux phares des années 90.

Alors qui a craqué ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *