Dossier : DCU ! Carton télé, cata ciné, tour complet et actu du multivers !

Les super-héros. S’il y a un genre qui s’est beaucoup développé ces dernières années, que ce soit sur le petit ou le grand écran, c’est bien celui la ! Films ultra médiatisés, créant l’événement à chaque sortie. Acteurs « bankable » aux castings, moyens colossaux et hype massive de toute la communauté « geek« , ces créations fondées sur une mythologie comics archi-étendue, n’en finissent plus d’engranger les millions de dollars de bénéfices !

Mais toutes les écuries exploitant le filon, ne sont pas logées à la même enseigne…

Si Marvel arrive à tirer son épingle du jeu, en offrant un catalogue de produits très cohérent (ses héros ciné et TV cohabitent dans le même univers), son grand rival, « DC Comics » a de son côté bien du mal à lutter contre le chaos qu’il a lui même initié dans ses rangs.

La recette du foutoir est très simple :

  • Deux univers développés en parallèle.
  • Des personnages transcrits au cinéma ET en série (The Flash, Superman).
  • Des succès populaires rares au cinéma (Wonder Woman), au milieu de critiques mitigés voir catastrophiques.
  • Une volonté farouche, mais illusoire, de rattraper leur rival en voulant créer leur film chorale en moins de temps qu’eux.

Tout ceci nous donne un projet bancal, bien moins réfléchi, bien moins maîtrisé, et extrêmement frustrant pour les fans et spectateurs assidus.

Mais même au sein de l’univers DC, que l’on pourrait croire en échec sur toute la ligne, tous les projets ne sont pas logés à la même enseigne.

Si l’univers cinématographique est rongé par ses failles, ses contradictions, et un maillage narratif qui laisse songeur, l’univers télévisuel se porte plutôt bien ! Certes les audiences des shows principaux que sont « Flash » et « Arrow » ont tendance à baisser, mais quelles séries ne s’érodent pas passées quelques saisons ?

Mieux encore, l’univers TV va largement s’élargir ! Après l’arrivée récente de « Black lightning » sur la CW, deux nouvelles séries bâties sur l’univers de Superman sont  aussi sur les tablettes : Krypton (qui arrivera le 21 mars sur SyFy) et Métropolis (qui devrait voir le jour l’année prochaine).

Pourquoi l’univers DC est-il si disparate ? Pourquoi les séries TV, qui disposent pourtant de peu de moyens, s’en sortent bien mieux que les films, qui peinent à s’afficher à leurs pleins potentiels ?

Alors que la Warner à d’ores et déjà lancé une nouvelle série d’opus cinématographiques, pour conquérir le grand public avec en point d’orgue, le VRAI film chorale Justice League, et la lutte contre Darkseid déjà teasé dans Batman V Superman, voyons ensemble comment cet univers fonctionne, et pourquoi il y règne un tel bazar…

C’est parti pour un tour complet sur l’univers DC Comics !

Univers série : Ça tient…

Arrow, The Flash, Legends of tomorrow et Supergirl… 4 séries qui remplissent les cases horaires de la CW, clairement devenue au fil du temps : la chaine des super-héros !

Si les moyens injectés dans ces projets sont bien plus ténus que les budgets des films, la production de la vingtaine d’épisodes de Flash et Arrow est d’une étonnante qualité, tant visuelle que scénaristique ! Alors oui, les effets spéciaux font parfois mal aux yeux, oui le jeu des acteurs est souvent douteux, les répliques entendues et la tension dramaturgique cheap à s’en tailler les veines… MAIS ! N’oublions pas que les cœurs de cible de ses séries fil rouge sont les adolescents (comme tout l’univers des comics d’ailleurs), et que les thèmes abordés peuvent paraitre niais au possible aux générations plus anciennes, mais totalement d’actualité pour celles d’aujourd’hui…

Smallville, précurseur du genre, n’était pas différente en son temps (un autre temps), et il est incontestable que le tout est conçu dans un moule comparable, bien que modernisé !

 

(Regardez-moi ce plan kitchissime)

 

Certes ces show fondés sur plus de 40 ans de comics peuvent parfois paraître désuets, ils n’en demeurent pas moins très structurés et cohérent (et c’est bien la le plus important). Chaque show apporte sa pierre à un édifice commun, créant ainsi sa propre mythologie télévisuelle, et s’étendant même vers d’autres champ d’explorations que sont le voyage dans le temps avec les « Legends of tomorrow » et les univers parallèles « Supergirl » et « Flash« .

Tous ces programmes, hébergés sur le même network, s’offrent aussi le privilège de mettre en place leur cross-over perso, dispersés en plusieurs parties sur les 4 épisodes diffusés en hebdomadaire.

Ça à l’air tout bête, mais pour maintenir le spectateur, tout en l’initiant à des shows qu’il ne regarde peut-être pas, ça marche extrêmement bien.

Conçues et diffusées de façon traditionnelle (bien loin des produits Marvel Netflix), les programmes de la CW ont su créer un rendez-vous, et c’est étrangement ce qui marche plutôt bien à l’heure des diffusions d’une traite sur les plate-formes de streaming ! Si vous doutez encore, sachez qu’à l’heure de l’ultra-exigence et de l’ultra-compétitivité sur le marché du divertissement, rares sont les mauvais shows à dépasser les deux saisons… Arrow en est à sa 6ème, Flash en compte 4, Legends et Supergirl 3 !

La survie et l’extension de DC à la télévision n’est pas due au hasard… Elle n’est la somme que de bonnes décisions, de bons scénarios et de la création d’un point de rendez-vous télévisuel traditionnel, à l’heure du « buffet à volonté« .

Mais est-ce que ce sera suffisant pour continuer à exister sur le moyen et long terme ?

 

… et ça s’élargit encore !

Mieux que de maintenir ses programmes à l’écran, la CW élargit encore, en accueillant récemment le héros Black Lightning dans ses rangs ! Il est encore trop tôt pour dire si le show saura s’imposer à hauteur des 4 autres, mais les critiques presse sont pour l’instant conquises !

Mais il n’y a pas que la CW dans la vie de DC… La FOX détient un autre gros morceau de cet univers sur petit écran.

Gotham sévit sur la chaine depuis bientôt 4 ans, et malgré des audiences sérieusement en berne, dues à la qualité très relative du show, elle à le mérite de continuer à se débattre pour exister. Le concept est simple : narrer les événements qui ont précédé l’arrivée d’un héros dans sa mythologie. Gotham raconte les aventures d’un jeune inspecteur Gordon, dans une ville en proie à la naissance de tous les fous dangereux que Batman côtoiera bien plus tard.

Si cette série est vouée à disparaitre à court terme, son concept a donné naissance à d’autres projets, dont l’un d’entre eux arrive très prochainement sur nos écrans : Krypton.

Quand on raconte l’histoire préquel d’une ville ou Bruce Wayne en est encore à jouer aux billes, il n’est pas surprenant de voir arriver le même genre de concept pour son alter-égo lumineux : Superman.

Krypton sera le premier des deux projets à voir le jour, et ce dès le 21 mars prochain sur SyFy ! Nous vous proposons de vous faire votre idée, avec la bande annonce diffusée lors du super bowl !

Autre série, autre ambiance, mais toujours sur la mythologie de Superman, « Métropolis » se veut l’alter égo de la série préquelle sur le chevalier noir. Décrivant les événements dans la ville de Lois Lane, nous en savons encore trop peu à l’heure actuelle pour vous donner plus de détails.

Bien que la solidité des séries proposées dans l’univers soit très inégale, l’offre reste néanmoins complète et compétitive. Avec d’un côté l’univers « Arrow » connecté de la CW, de l’autre les séries préquelles, bâties sur la mythologie des deux piliers de DC, les producteurs peuvent continuer de s’appuyer sur le background gargantuesque dessiné dans les comics, afin de nous raconter leurs histoires pendant encore de longues années !

 

Univers ciné : Ça patauge…

L’espoir. Il était bien question d’espoir lorsque nous avons vu avec nos petits yeux écarquillés, Henry Cavill vêtu du mythique costume qui a bercé l’enfance de tant d’entre nous.

Fini Christopher Reeves, Brandon Routh et autres Tom Welling… Après une saga Batman qui a redonné ses lettres de noblesse au chevalier noir, tout nous laissait croire que ce « Man of steel » allait enfin faire planer nos cœurs de fans, avec tous les moyens et toute la technique propre à lui donner vie !

Loin de faire l’unanimité, le film de l’esthète Zach Snyder est un semi succès, qui à au moins eu le mérite de lancer décemment un univers étendu sensé concurrencer Marvel.

À force de vouloir rattraper le rival honni, DC et Warner allaient méchamment se prendre les pieds dans le tapis en accélérant la machine plus que de raison. Il y a pourtant eu tant  de bonnes idées portées à l’écran, pendant que l’ensemble s’effritait entre nos mains…

Les problèmes commencent dès le second film : Batman V Superman – Dawn of justice.

Le gigantesque accélérateur de scénario voulu par la Warner a complètement ruiné les chances d’implantation des héros de l’écurie. Christopher Nolan et Christian Bale refusant net d’ajouter leur Batman (bien trop réaliste pour le coup) à l’univers en construction depuis MoS, il fallait un autre chevalier à raconter. Inspiré du comics « Dark Knight Returns » le Bat de Ben Affleck est bien plus vieux, bien plus rincé et bien plus sombre que celui habituellement narré au cinéma… Ce qui a eu pour effet de dramatiquement bousculé le public habitué au développement film par film des productions Marvel.

Un Batman inhabituel, confronté à un Superman qui n’avait pas fait l’unanimité, tentant d’incorporer la mythologie de la Justice League, introduisant Wonder Woman par quelques petites séquences… Zach Snyder essaye d’assembler un puzzle compliqué dans un film de près de 3 heures, et là c’est le cataclysme…

Après un élan extraordinaire sur les deux premières semaines (750M de dollars de recettes), les critiques, les réseaux sociaux et le bouche à oreille font leur œuvre et lynchent le film à s’en faire saigner les doigts… Batman V Superman n’ira quasiment pas plus haut, stoppé net dans son ascension, tout comme l’univers étendu de DC/Warner…

Car loin rehausser le niveau, la suite finit d’enfoncer le clou. Suicide Squad est un échec critique au moins aussi retentissant ! Seule la performance de la magnifique Margot Robbie en Harley Quinn est à retenir dans un film sans idées, performé par des acteurs sans inspiration (Leto et Smith).

Seule une femme pouvait sauver le navire en perdition qu’était le DCU, et pas n’importe laquelle ! Wonder Woman réalisé par Patty Jenkins est la veritable surprise de l’année 2016 ! Le film s’en est incroyablement sorti après les récentes déconvenues qui auarient pu décourager les spectateurs. Une réalisation et un scénario de qualité (malgré une dernière demi heure douteuse) qui propulse Gal Gadot au sommet ! Et Dieu sait que la belle israélienne le mérite tant sa performance est pleine de justesse, de force et de douceur, de calme et de grandeur.

Seule lumière dans un monde bien morne, Wonder Woman a le mérite d’avoir incontestablement sauvé le sans ambition « Justice League« . Film inabouti pour les raisons que nous connaissons. Rendez-vous manqué qui a au moins le mérite de rafraichir un peu les bases pour tous les personnages, et espérer les voir repartir du bon pied.

Après tant de déconvenues et alors que les productions douteuses continuent à être développés par Warner (Aquaman/Suicide squad 2), nous reste-t-il des raisons de parier sur cet univers en éternelle reconstruction ?

 

… mais il reste des raisons d’y croire !

« Batgirl » rélaisé par Joss Whedon et « Wonder Woman 2 » ! Deux films qui font saliver d’avance sont d’ores et déjà dans les tuyaux ! Alors que le futur Aquaman de Jason Momoa, et Suicide squad 2 sont bien loin de déchainer les passions, nos regards sont déjà tournés vers le point fort et seul avantage de DC sur Marvel à ce jour : ses personnages féminins !

Très loin de l’hyper sexualisée Scarlett Johanson en Black Widow, Gal Gadot va très bientôt reprendre du service, que ce soit dans son film dédié, ou encore dans le prochain Justice league qui devrait enfin être le théâtre des visions de Bruce Wayne dans BvS.

Steppenwolf n’était qu’un sinistre encas, et Darkseid, le vrai gros morceau de l’univers DC arrive, ça ne fait aucun doute !

Alors que les projets concernant Batman semblent au point mort (aucun accord avec Affleck qui devait un temps réaliser, un temps partir, un temps écrire), c’est bel et bien le Batgirl de Whedon (Buffy/Avengers) qui devrait très bientôt entrer en phase de développement ! D’autres films sont en chantier (Flash, Green Lantern Corps), mais au vu du froid jeté par les derniers résultats, nous sommes toujours en quête d’une annonce destinée à mettre un peu d’ordre dans ce qu’est devenu l’univers DC comics au cinéma : un gigantesque bazar !

 

Bilan

L’heure est venu de dresser un rapide bilan pour le futur du DCU. Quels sont les projets dans lesquels nous croyons, quelles idées sont d’ores et déjà condamnées à finir dans la page navets des critiques de ciné ?

Voyons tout de suite ce qu’il en est de notre avis (évidemment très subjectif) !

On y croit :

  • L’univers télévisuel marche plutôt très bien sur la CW ! Même si Arrow, la série pionnière montre des signes de fatigue, son annulation (loin d’être de circonstance) n’empêcherait absolument les autres licences de continuer à s’épanouir. Ces shows ont encore un beau futur devant eux !
  • Les films sur les personnages féminins du DCU ! Joss Whedon aux commandes d’un film Batgirl fait partie des idées les plus intéressantes à voir développer, tout comme le WW2 que nous attendons de pied ferme !
  • Justice league… On a beau avoir été échaudé par le film de Snyder, il est inconcevable de penser qu’un tel projet puisse finir à ce point dans les choux… Considérant celui de 2017 comme un large introduction, nous attendons le combat contre Darkseid, et espérons que la construction de l’univers sera plus avancée, pour que le film ait l’ambition qui lui est due.

On y croit pas :

  • Flash… Difficile de faire un film avec Ezra Miller, alors que la série CW fonctionne très bien.
  • Aquaman.
  • Green Lantern Corps… Compliqué de faire un film grand public sans travestir un peu l’univers du comics. Ryan Reynolds et le réalisateur ont fait très mal au personnage lors de sa première adaptation.
  • Les séries Krypton et Métropolis, qui ressemblent bien trop à Gotham sur le principe pour avoir un véritable intérêt.

Voila pour ce tour complet du multivers DC Comics !

En espérant que ce dossier et ces analyses vous aient un tant soit peu éclairé sur le futur des différentes franchises et des différents formats ! N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires en bas de page !

Related posts