Dossier : DBS, bientôt le départ, quelles pistes pour le futur ?

Nous ne sommes plus qu’à quelques semaines de la fin de Dragon Ball Super, mais nous le savons désormais avec certitude, ceci n’est pas le point final de l’œuvre de Toriyama !

Comme vous le savez, un film majeur est en préparation pour décembre, film qui devrait nous narrer les origines des Saiyens (sur la planète Salad ?), des « cellules S », ainsi que  les aventures de Yamoshi, le premier guerrier à s’être éveillé aux pouvoirs du Super Saiyen et Super Saiyen God !

En dépit de l’intérêt réel de ce nouvel opus cinématographique, nos yeux restent tournés vers l’avenir de l’anime. Si Dragon Ball n’est pas encore mort, est-ce la fin de Super ? La série reviendra-t-elle dans deux ans, comme nous l’avions supposé dans notre précédent article sur le sujet (ici) ? Changera-t-elle de nom (Hyper/Universe/Ultra) ?

Pour l’heure nous ne pouvons que spéculer dans le vide, tant les décideurs ne semblent pas encore avoir traité de la direction à prendre…

Mais il est un sujet sur lequel toutes spéculations sont bonnes à prendre, tant qu’elles collent un tant soit peu aux informations distillées dans la série. Après 3 ans et quelques 130 épisodes, quels sont les meilleurs thèmes pouvant succéder à l’arc « Tournoi du pouvoir » ?  Quels sont les recoins de la galaxie super que nous n’avons pas encore explorés ? Trouverons-nous des créatures encore plus puissantes que Jiren, ou les Dieux de la destruction eux-mêmes ?

C’est le sujet de notre dossier du jour !

 

Un Arc Saiyen sur la planète Salad ?

Kyabe, Caulifula, Kale. Voici les noms des 3 saiyens rencontrés dans la série depuis l’arc sur l’univers 6 ! Univers qui, en tant que jumeau de celui de nos héros, abrite justement leur monde d’origine et toujours intacte : la planète Salad.

Le film de décembre sur les origines du tout premier guerrier éveillé aux transformations, devrait logiquement se dérouler sur ce monde, annihilé par les guerres dans l’univers 7 depuis des dizaines d’années. Il serait complètement logique d’y voir naître un arc lors du retour de l’anime.

En plus du rapport maître/élève développé par Caulifula et Goku d’un côté, et Kyabé et Végéta de l’autre, voir nos héros affronter ensemble un ennemi qui menace une fois de plus leurs congénères (à l’image de Freezer à l’époque) pourrait être épique !

Sans compter que notre cher prince Végéta pourrait se trouver légitime pour prendre le leadership de cette civilisation, qui découvre à peine l’existence du super saiyen.

Les univers 6 et 7 étant jumeaux, il est possible que nous rencontrions sur la planète Salad, quelques visages familiers (à l’image de Frost/Freezer). Des versions du roi Végéta, Bardock, Raditz ou Nappa sont envisageables, vu la tendance qu’ont les scénaristes à nous renvoyer à la mythologie initiée par Toriyama ! Mais attention, ces versions seraient bien entendu « bienveillantes« , vu que les saiyens de l’univers 6 sont considérés comme des héros (ils ont vaincu leurs congénères maléfiques par le passé, d’où la sauvegarde de leur planète mère, et les différences avec le monde de Goku).

Chez Cosmegeek, nous croyons vraiment beaucoup à cette théorie, qui en plus d’être cohérente avec l’ensemble des propos tenus par les personnages, serait un vrai bon choix pour rafraichir les thèmes abordés par le manga.

En effet, toute la saga « super » est restée très concentrée sur les différents Dieux et anges !

Et justement ! Nous étudions leurs différents rôles dans l’univers depuis le début de cette nouvelle génération d’histoires, pourtant le mystère sur nombre d’entre eux reste pratiquement complet. Entre le grand-prêtre qui semble avoir beaucoup plus de pouvoir et d’influence qu’il n’en a l’air, et la candeur totale de Zen’o sama le maître de tout, essayons de savoir si un nouvel arc peut potentiellement se cacher la dessous !

 

Le mystère des Dieux

L’escalade de l’échelle du pouvoir à toujours été dans l’ADN de Dragon Ball. Du tout puissant au Kaioh du nord, du Kaioshin au seigneur Beerus, des Anges à Zeno sama, il est un euphémisme de dire que nous avons littéralement brisé les limites de la saga Z en terme de démesure et d’ascensions fulgurantes ! 

Le domaine des Dieux et leur hiérarchie au sein des 12 univers est riche et largement abordée depuis le début de la saga, mais certains rôles sont encore à définir… Si les anges comme Whis sont les guides des différents Dieux de la destruction (postes occupés par des mortels, la candidature de Toppo nous le confirme), qu’en est-il du rôle du père de tous les anges : le grand prêtre ?

Si Zeno semble être l’ultime créateur, les Kaioshin les développeurs et les Hakai-shin les destructeurs, la place du grand prêtre et ses origines sont toujours mystérieuses… N’est-il qu’un laquais du maître de tout ? Est-ce son conseiller ? Son mentor ? Ou un manipulateur qui joue habilement de la crédulité de son seigneur…

Il est fort possible que nous n’ayons pas encore vu tout ce qu’il y a à voir de ce côté là. Si les anges sont infiniment plus puissants que les Dieux de la destruction, imaginons un instant le niveau terrifiant que doit avoir leur père, le grand prêtre… Même avec l’Ultra Instinct, Goku au sommet de sa forme n’aurait probablement aucune chance.

L’escalade du pouvoir des saiyens est encore loin d’être terminée, et nous voyons mal une conclusion sans un Kakaroto au sommet de cette hiérarchie de puissance. Il devrait au moins dépasser complètement Beerus (si ça n’est pas déjà fait depuis longtemps).

Aurons-nous droit à un arc dédié sur ce thème ? Le grand prêtre est-il un personnage aussi sain et bienveillant qu’il en a l’air ? Nous verrons cela d’ici quelques années !

 

Des univers toujours inconnus… Y a-t-il plus fort que Jiren ?

Dernier arc assez évident à développer pour les scénaristes, celui des quatre univers dont la note moyenne est assez élevée pour éviter le tournoi du pouvoir (7/10) ! Les Hakai-shin 1,5,8 et 12 ont donc été exemptés de cette lutte hors norme, et leurs guerriers les plus puissants nous sont donc inconnus !

À l’heure ou Toppo, Jiren, Goku et Végéta sont tous très proches, voir même au dessus du niveau d’un Dieu de la destruction, peut-on envisager au vu de leur niveau hiérarchique, que des créatures bien plus puissantes existent dans les univers manquants à l’appel ?

Si tel est le cas, nos chers saiyens ne manqueront pas de nous le rappeler, afin d’initier une aventure à la recherche de ces monstres de puissance.

Autant de questions, autant de réponses à nous donner, autant d’arcs potentiels à développer pour le futur d’une saga qui est encore bien loin de nous avoir livré tous ses secrets. Soyons rassurés quant à son retour quasi assuré, et armons nous de patience pour les prochaines années !

N’hésitez pas à nous livrer vos questions et commentaires, et votez pour l’arc que vous aimeriez voir en premier, lors du retour de Dragon Ball, quelle que soit la formule proposée !

 

 

Related posts